dimanche 12 décembre 2010

Pour un Ministre de la Paix

Il est intéressant de remarquer que dans tous les gouvernements du monde entier les ministres ne s'occupent que de leur propres intérêts. Cela se comprend évidemment, chacun défende ses intérêts. Pourtant au niveau international, il semble que ce serait utile de regarder non seulement son propre point de vue, mais aussi celui de la partie adverse.
C'est là qu'un Ministre de la Paix aurait sa place dans un gouvernement. Il aurait la perspective générale et essaierait d'apporter une perspective globale à un problème donné. Il serait le contre-poids du Ministre de la Défense.

2 commentaires:

  1. (1er commentaire la machine l'a refusé => je résume)

    Le but de l'armée n'est pas d'attaquer, mais de défendre, et d'impressionner un attaquant éventuel.

    Le ministre de la Défense a pour rôle, non seulement de gagner des guerres, mais surtout de les éviter.
    "Chien qui aboie ne mord pas."
    et "chien qui aboie ne meurt pas."

    => nos gouvernements font une mauvaise économie en réduisant le budget de l'armée. Ou alors, il faudrait que cette diminution soit compensée par la création (ou l'augmentation de budget) du ministère de la Paix.
    Et comment seraient évalués les résultats de ce dernier ?

    RépondreSupprimer