vendredi 7 janvier 2011

Le miracle

La semaine dernière un train est arrivé avec 13 heures de retard à sa destination. Je suis sûr que si j'avais été dans ce train j'aurais pesté contre la SNCF. Mais en y réfléchissant un peu, je me rends compte que ce qu'il y a d'extraordinaire dans notre vie moderne, est justement ce que l'on ne remarque pas. Quand j'appuie sur l'interrupteur la lumière s'allume. Quand je tourne le robinet, l'eau coule, froide, chaude ou tiède à ma convenance. Quand je tourne la clé de ma voiture, le moteur démarre.

Nous vivons dans un monde technologique d'une extrême complexité, que nul cerveau n'a imaginé, mais qui fonctionne quand même presque toujours. C'est un vrai miracle dont personne n'est le responsable, mais en même temps beaucoup de personnes contribuent à faire que cela existe.

dimanche 2 janvier 2011

Conclusion de la conférence de Cancun

La conférence de Cancun sur les changements climatiques a décidé de limiter l'augmentation moyenne de la température de la terre à 2°C. Cette information est intéressante, car elle montre à quel point les données sont inversées.

La température de la terre a toujours changé, et changera toujours. Les facteurs en cause sont nombreux: le soleil, le magnétisme terrestre, les gaz à effet de serre dont certains sont d'origine anthropique et bien d'autres connus et inconnus. On ne peut cependant pas inverser les rôles. La température de la terre n'est qu'une conséquence de ces nombreux paramètres, on ne peut pas affirmer la conséquence d'actions à définir, mais seulement les actions elles-mêmes. On peut diminuer la quantité de gaz carbonique et d'autres gaz à effet de serre d'origine entropique, mais nul ne peut prévoir le résultat de ces actions, d'autant plus que ce ne sont pas seulement ces gaz qui sont à l'origine des changements climatiques.