samedi 21 juillet 2012

Les jeunes d'aujourd'hui


Les jeunes d'aujourd'hui aiment le luxe, méprisent l'autorité et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu'un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d'engloutir les desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour l'âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans

Socrate

3 commentaires:

  1. Serions nous alors comme à l'époque de cette Grèce Antique a une fin de civilisation?
    Les valeurs et les erreurs de ces anciens n'avaient elles plus cours et n'induisaient elles pas une révolte de la jeune génération. Comme a chaque fois les anciens deviennent souvent aveugle et sourd au changements du monde, ils pensent que leurs valeurs doivent perdurer et que leurs conception est la meilleure et la vraie. Mais toutes les réalités les vérités sont assujetties et fonctionnent avec leurs du temps leurs époque. Le fondement du temps est de dire que rien n'ait jamais pareille tout change. même si des valeurs perdurent elles sont toujours réinterpréter et en constante évolution, le temps se charge de rebattre constamment les cartes.
    Personnes n'y échappe malgré tous mes efforts je serai également un jour en décalage et au minimum perplexe devant la jeunesse de mes enfants, et leurs conception du monde.
    Mais je suis certain d'une chose , c'est qu'ils pourront nous reprocher de n'avoir pas œuvré suffisamment pour la planète et le bonheur de ses êtres, si nous n'avions pris les décisions et actes nécessaires aujourd'hui.
    Nous sommes dan la mondialisation, nous sommes depuis 2008 dans le Chaos, pourquoi?
    Nous devons passer d'un monde en expansions économique , qui a toujours de nouvelles terres pour s'étendre et qui vient en butée d'une planète avec des limites dans tous les domaines. A une économie de partage et de sobriété. La contradiction est totale, il arrive alors cette période de Chaos tant sur l'économie que sur la démographie que sur l'énergie que sur les matières première que sur la crise écologique majeur en gestation. toutes les valeurs de vivre ensemble n'échappe pas a ce chaos, les injustices, l'appât du gain et la convoitise, qui a été le moteur de cette économie d'expansions et marchande, sont en conflits.
    Imaginons une seconde que nous ayons une planète deux fois plus étendue ou qu'une deuxième planète (Mars, la Lune?), soit accessible par la technologie des voyages spatiaux, la pression pour aujourd'hui serait bien moindre... Aujourd'hui nous n'avons plus d'eldorado a conquérir, la maison est fermé a double tour... Nous sentons tous la pression qui vient de cela, concrètement dans notre quotidien, la jeunesse le sent encore plus espérons qu'une porte de sortie arrive avant de nous entretuer comme des loups affamés dans une cage...
    Vite Monsieur Rossi et je prie pour la vérité, votre technologie peut permettre a l'humanité de sauté ce mauvais pas sans trop sans trop de déshumanisation.

    RépondreSupprimer
  2. Nos chers enfants ! Affligeant tableau que nous avons eu l'occasion de rencontrer, malheureusement... !

    "Bien élevé", "mal élevé", ces deux expressions courantes ne sont-elles pas significatives et très parlantes du résultat de l'éducation reçue ?
    "Elever l'enfant", cela a-t-il un réel sens, bien compris et appliqué ?

    L'éducation est-elle matérialiste : compétition, égoïsme, agressivité, convoitise ? Ou bien met-elle l'accent sur des valeurs telles que : coopération, partage, solidarité, bonne volonté, justes relations humaines ?
    Deux modes d'éducation très différents, aux résultats tout aussi différents et, de surcroît, aux répercussions heureuses ou malheureuses dans le monde.

    N'y a-t-il pas besoin urgent d'inspirer, d'éduquer les jeunes d'aujourd'hui pour servir le monde ?
    Les enfants ne sont-ils pas l'espoir de l'humanité et, par conséquent, l'éducation basée sur de réelles valeurs (qui élèvent) n'est-elle pas essentielle pour le changement du monde en cours ?

    Reconnaître la valeur de chaque enfant, valoriser l'enfant, c'est élever l'enfant et lui permettre de s'épanouir dans de bonnes conditions pour son bien à lui et celui de la société.

    Gratitude à nos parents, nos familles, nos éducateurs, nos enseignants, nos guides de nous avoir inculqué respect, responsabilité, dans l'amour et l'harmonie !
    Qu'il en soit ainsi pour tous les enfants de la Terre !

    RépondreSupprimer
  3. Bien en avance sur son temps ce Socrate. Heureusement que tous les gosses (et étudiants) ne sont pas comme ça. Certains s'intéressent quand même, ont soif de savoir. Peut-être suis-je une exception ?

    En tout cas vos TP d'électronique furent très plaisant en votre compagnie. Bonne continuation pour vos recherches (cf. fusion froide).

    RépondreSupprimer