lundi 13 avril 2015

ICCF19 à Padoue, day 1.


La conférence se déroule dans le magnifique Palazzo della Regione, un gigantesque bâtiment construit au XIIIe siècle.

Cette première journée a été une grande surprise par rapport au nombre de participants qui étaient plus de 450. C’est la plus grande audience depuis que ces conférences existent. La matinée fut dédiée d’abord à un concert de musique classique d’excellente qualité, suivi d’exposés de personnalités locales et internationales : Massimo Bitonci, le maire de Padoue, Radolfo Cetera, vice président de la Confindustria, Tom Darden le président de Cherokee Investment, la société de capital risque qui finance Rossi, Cerivaldo da Sila Lira, le Ministre du Développement Economique du Brésil. La presse locale nationale et internationale était présente.
Cette conférence montre par son format, l’intérêt qui commence à se faire dans le monde de l’industrie, ainsi que celui de certains gouvernements.

La session  de l‘après midi était dédiée à des présentations scientifiques. Parmi les deux qui m’ont le plus intéressé :
Mike McKubre de SRI International en Californie a fait un rapide historique de ses travaux sur la fusion froide, et a évoqué le futur de cette science, en montrant que la science avait beaucoup avancé. Il a fait remarquer qu’aux Etats-Unis, c’est le Département de la Défense qui finance depuis le début les recherches, et non pas celui de l’énergie. Dans d’autres pays la situation est différente, et en Inde une collaboration entre quatre universités va commencer prochainement pour vérifier les résultats.
Iwamura qui travaillait au paravant chez Mitsubishi Heavy Industries collabore maintenant dans un noouveau projet avec une collaboration entre l’Université de Tohoku, et Clean Planet, une start-up. Leur projet est de faire une recherche fondamentale, puis produire de l’énergie, et enfin de travailler sur la décontamination radioactive par transmutation des éléments. Cette dernière phase est financée par un financement gouvernemental.

La suite demain….

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire