mardi 15 mars 2016

Première conférence en France sur la Fusion Froide

Les 19 et 20 mars aura lieu à Avignon la première conférence organisée par la "Société Française de Science Nucléaire dans la Matière Condensée" sur les Réactions Nucléaires à Basse Énergie. C'est la première fois que l'ensemble des personnes en France intéressées par la Fusion Froide se réunissent pour faire le point sur les avancées du sujet en France et dans le reste du monde. Plus de 40 personnes venant d'horizons aussi divers que des universitaires, des entreprises et des chercheurs isolés seront présents.

La découverte de la Fusion Froide a été annoncée il y a 27 ans par les Professeurs Stanley Pons et Martin Fleischmann.

13 commentaires:

  1. Que va t'il en sortir ? Cette conférence semble être très importante, mais sera très certainement occultée sur le plan médiatique par d'autres chose "beaucoup plus importantes" comme les réformes diverses stériles, les augmentations des diverses taxes. Pourtant, avec un budget "énergie" d'entreprise réduit de 40 à 80%, on pourrait en faire "des choses"!!!...comme relancer le pouvoir d'achat, investir dans la recherche médicale, améliorer de fond en comble les structures enseignantes, diminuer, voir supprimer les moyens actuels de transport de l'énergie, permettre aux pays sous-développés de démarrer en leur donnant les moyens d'assumer leur propre autonomie... et donc de garder leurs ressortissants...
    Mais pourquoi faire simple quand on peut faire cher et compliqué ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement pas du tout ! Si on avait de l'energie même gratuite, "ILS" en profiteraient pour gagner plus en licenciant plus ! mais n'en feraient pas une meilleure qualité de vie pour la population.
      "ILS" inventeront d'autres sources de pillage des gens ... créeront d'autres besoins dont on sera esclaves.

      Supprimer
  2. Cette conférence est à destination des scientifiques, pas du grand public. Notre objectif est de regrouper toutes les personnes en France qui sont intéressées de près ou de loin par la Fusion Froide. Cela devrait permettre de développer des collaborations entre tous ces chercheurs encore isolés. En France, nous n'avons que très peu de moyens, il est donc vital pour que ce thème se développe chez nous que nous nous unissions.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. J'espère que vous nous ferez un compte rendu. Impatient d'en savoir plus.
    Il semblerait que Rossi est sur le point de mettre un réacteur sur le marché. Ca risque de faire bouger les choses. Un ouragan médiatique. Le sujet sera enfin pris au sérieux.

    RépondreSupprimer
  6. Nous attendons le rapport des experts qui doivent analyser l'expérience de Rossi qui a duré une année. Si c'est positif, effectivement cela va faire bouger!

    RépondreSupprimer
  7. Dr Biberian, ca ne me semble pas la première conférence en France sur le sujet .
    Vous avez déjà organisé une ICCF , et sinon il y a eu le Workshop de l'ISCMNA chez Airbus Toulouse.

    Par contre c'est peut être la première en langue Française ?

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    C'est vrai, mais ces deux conférences étaient internationales, alors que celle-ci ne concerne que les Français. Il est vrai que le titre n'était pas assez clair.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas c'est un bon signe.
      Il va falloir que la France s'embarque dans le domaine... J'imagine que nos autorités attendent qu'une autorité supérieure (l'APS?) valide le plan.

      à Vendredi!

      Supprimer
  9. Segolène n'a pas été invitée en tant qu'invité d'honneur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'elle se serait prix des oeufs de la part de quelque uns, au nom de "souvient toi de superphoenix!"...
      Mais il y aurait peut être eu des fans...

      Supprimer
  10. Haha ! Ca me fait rire ! Et pour un soutien financier politique on pourrait demander à Claude Guéant un financement !!

    RépondreSupprimer