jeudi 12 mai 2016

La Défense Américaine veut investir dans les LENR

Le Secrétaire américain de la Défense a dirigé une séance d'information sur les LENR à la Commission des forces armées des États-Unis

 
Le comité est conscient des récents développements positifs dans le développement des réactions nucléaires à faible énergie (LENR), qui produisent de l'énergie ultra-propre, à faible coût et renouvelable qui ont de fortes répercussions sur la sécurité nationale. Par exemple, selon la Defense Intelligence Agency (DIA), si les LENR fonctionnent ce sera une '' technologie de rupture qui pourrait révolutionner la production et le stockage d'énergie". Le comité est également conscient des conclusions de la Defense Advanced Research Project Agency (DARPA) que d'autres pays, dont la Chine et l'Inde progressent avec des programmes LENR propres et que le Japon a effectivement créé son propre fonds d'investissement pour promouvoir cette technologie. Le DIA a également évalué que le Japon et l'Italie sont leaders dans le domaine et que la Russie, la Chine, Israël et l'Inde vont maintenant consacrer des ressources importantes au développement des LENR. Pour mieux comprendre les implications de sécurité nationale de ces développements, le comité ordonne au Secrétaire à la Défense de fournir un exposé sur l'utilité militaire des récentes avancées industrielles des LENR au House Committee sur les services armés avant le 22 Septembre 2016. Cette séance d'information devrait examiner l'état actuel de la recherche aux États-Unis, comment cela se compare au travail accompli au niveau international, et une évaluation du type d'applications militaires où cette technologie pourrait être utile.

Original en anglais:
The committee is aware of recent positive developments in developing low-energy nuclear reactions (LENR), which produce ultra- clean, low-cost renewable energy that have strong national security implications. For example, according to the Defense Intelligence Agency (DIA), if LENR works it will be a ‘‘disruptive technology that could revolutionize energy production and storage.’’ The committee is also aware of the Defense Advanced Research Project Agency’s (DARPA) findings that other countries including China and India are moving forward with LENR programs of their own and that Japan has actually created its own investment fund to promote such technology. DIA has also assessed that Japan and Italy are leaders in the field and that Russia, China, Israel, and India are now devoting significant resources to LENR development. To better understand the national security implications of these developments, the committee directs the Secretary of Defense to provide a briefing on the military utility of recent U.S. industrial base LENR advancements to the House Committee on Armed Services by September 22, 2016. This briefing should examine the current state of research in the United States, how that compares to work being done internationally, and an assessment of the type of military applications where this technology could potentially be useful. 

1 commentaire:

  1. Le loup ne la mange pas. Il va l’adopter.



    L’Italie fera-t-elle profiter l’Europe de ce grand pas technologique et de ce grand pas pour l’humanité? Je dis oui, une telle avancée ne peut profiter qu’à un seul.
    Il est amusant que ce soit des militaires qui s'inquiètent sur la place publique mondiale de cette avancée historique. Nous assistons en live à un début de mondialisation sur les LENR.
    A force de battre tambour jour après jour, mois après mois, année après année et même des dizaines d'années!
    La force et le génie de Rossi véritable locomotive au service du fait accompli industriel et de ceux qui l'accompagnent, c'est d'avoir toujours eu, chevillé au corps et à l'esprit la réalité et la validité de leur travail.
    Chapeau bas Monsieur Biberian pour la France. Aujourd'hui nous pouvons boire à l'avenir de l'humanité et au tsunami de la fusion froide et à tous les nouveaux champs d'explorations qui en découleront. Ce soir je trinquerai avec un délicieux Crémant de Loire. Le symbole étant que l'on n'arrête pas l'eau de couler.




    Il restera que L’Italie a gagné un nouveau Léonard de Vinci, Andréa Rossi inspiré par ses “Pères” Pons & fleischmann et Focardi. C’est une leçon de chose de voir a quel point, nous sommes capable de rester dans l’erreur.

    RépondreSupprimer