lundi 9 octobre 2017

La priorité à droite dans les ville

J'habite dans une petite ville où les priorités étaient établies par des panneaux "Stop" ou "Cédez le Passage". C'était simple et clair. Récemment la voirie de la ville a supprimé les panneaux "Cédez le Passage" et on se retrouve avec la bonne vieille règle de la priorité à droite. Malheureusement, dans une ville où il subsiste encore les anciens panneaux à certains endroits, cela devient très dangereux. Des grandes voies principales n'ont plus la priorité sur des petites ruelles qui ont la priorité car venant de la droite.

Sur la route, i n'y a pas de confusion possible, les routes sont soit prioritaires soit non. S'il y a un croisement avec priorité à droite, celle-ci est bien indiquée avant par un panneau. Par contre, en ville, cela est extrêmement dangereux. Les habitués du coin connaissent très bien le fonctionnement de ces carrefours, mais le malheureux qui arrive inopinément sans connaître ces subtilités va se retrouver en danger, car une voiture risque de sortir d'une petite rue et elle aura la priorité sur celle circulant sur la grande avenue.

Au début de l'automobile, il est aisé de comprendre que le faible trafic, la lenteur des véhicules, et le manque de moyens de signalisation rendaient le principe de la priorité à droite très simple et pratique, mais aujourd'hui, la maintenir, à certains endroits et pas à d'autres est une source de danger.

1 commentaire:

  1. Un des secret possible de la faible accidentologie américaine c'est qu'il n'ont pas de priorité à droite, mais une priorité à la route principale.

    Il reste de très rares cas de routes équivalentes, qu'ils gèrent avec courtoisie.

    je trouve que la priorité à droite est structurellement dan gereuse, non selement car elle impose de stoppe face a un véhicule qui est dans l'angel el moins visible quand on roule à droite (il faudrait une priorité à gauche), mais aussi parce qu'elle semble absurde quand un boulevard croise une desserte mineur (je vois ca le matin à Villejuif avenue S Allende), ce qui est non selement dangeureux à cour terme, mais surtout à long terme parce que ca habitue les conducteurs à ne pas respecter le code de la route, à subir la pression de l'arrière contre celle de la loi.

    Habituer les gens à violer la loi est un crime grave, qui je le craint explique pas mal de soucis dans tout les domaine, et qui commence avec des feux délirants, trop lents, mal conçus, des priorités absurdes, des mplace de stationnement qui imposent la double file et donc la violation d'autres règles ...

    En France je le craint, respecter la loi n'est pas possible.
    J'essaye, mais c'est super dur... je suis un rebelle.

    RépondreSupprimer