mardi 10 septembre 2019

Mardi 10 septembre 2019 : ICCF21 2ème jour

Cette deuxième journée a été courte, car l'après-midi a été réservée a une visite de la ville d'Assise:
Peter Hagelstein du MIT "Recent Progress in Photon Coupling Models"

Depuis de nombreuses années Peter Hagelstein a développé une théorie permettant de comprendre comment le deutérium pouvait se transmuter en hélium-4. Ses derniers travaux expérimentaux avec une plaque d'acier sur laquelle du Cobalt-57 radio-actif pouvait se transformer en Fer-57 par transfert d'une très grande quantité de phonons, c'est-à-dire de vibrations du réseau de palladium.


Andras Kovacs chercheur indépendant "The Zitterbewegung Orbit of Electrons"

Kovacs pense que des électrons peuvent se placer très près du noyau. L'électron se localise sur une orbite méta stable à 0.383pm. Il s'agit alors de l'orbite de Zitterbewegung. Le modèle montre que le cobalt, le vanadium et le nickel sont des éléments candidats pour l'hydrogène, tandis que le calcium est adapté pour le deutérium, mais pas l'hydrogène.


Remi Konagaya Waseda University Tokyo, "Development of weak cold-fusion engine (Fusine) assisted by molecular chemical reaction:based on double focusing-compression over 1000 bar and 7000K due to pulsed supermulti-jets colliding"

Une machine thermique comprenant des injecteurs de gaz haute pression synchronisés permet d'obtenir des très hautes pressions et des très hautes températures. Les gaz actuels utilisés sont l'essence, mais dans l'avenir il est prévu d'envoyer de l'hydrogène avec des nano particules de palladium, en vue de créer de la fusion froide. Ce type de machine pourrait être utilisé pour l'automobile ainsi que pour la propulsion spatiale.


Tomotaka Kobayashi Waseda University Tokyo

Du même laboratoire que Remi Konagaya a développé un modèle expliquant les résultats expérimentaux observés. Le modèle utilisé emploie le développement de Taylor à deux dimensions.


Remi Konagaya Waseda University Tokyo, "Supercomputer simulation and experiment clarifyung the maximul level of focusing compression due to pulsed supermulti-jets colliding ; in weak cold-fusion engine (Fusine)"

Une étude a été faite de modélisation de l'action de 26 jets ayant une configuration sphérique dans des conditions supersonique. Ce travail a montré que le système était stable.


A. S. Rustetski Académie des Sciences de Russie à Moscou "Investigation LENR Processes in Condensed matter on the HELIS Setup - Oversview and Prospects"

Il a étudié l’interaction d'un faisceau d'ions D+ sur des cibles métalliques deutérées. Il a ainsi pu mesurer jusqu'à une énergie de 50keV sur la machine HELIS la valeur de l'écrantage électronique. Ses travaux sont en accord avec des résultats précédents. Il a également mesuré la valeur de ce potentiel d'écrantage avec comme cible du diamant. Une analyse en XRD a montré l'apparition de pics inexpliqués.


Alberto Carpentieri Department of Structural Geotechnical and Building Engineering, Politecnico di Torino

Depuis plusieurs années cette équipe étudie les émissions neutroniques et les transmutations obtenues en brisant par pression des barreaux de différents diamètres et hauteur en marbre, granite ou en métal. Ce qui a été observé est la détections dans certains cas de neutrons, mais aussi des transmutations. Ils pensent que la compression amenant à la rupture du matériau produit des vibrations dans la gamme des THz. Ces vibrations génèrent des LENR. Un bilan atomique montre une baisse du fer et une augmentation de l'aluminium. Une corrélation a pu être faite de la même manière sur la composition de la croûte terrestre au cours des temps géologiques. Par ailleurs une corrélation a aussi pu être mise en évidence entre la production d'ultra sons et de neutrons avant un tremblement de terre.


Florian Metzeler, MIT "Observations of delocalized gamma emission fromCo-57/Fe-57 samples during application of mechanical stress"

Suivant le modèle de Hagelstein, sur le transfert d'énergie par phonons, il a pu montrer que le Co-57 pouvait se transformer en Fe-57. Cela nécessite le transfert de  100 000 phonons.


Sadie Forbes, MIT "Initial report on low-energy ion beam experiments with various metal targets"

Une nouvelle machine vient d'être mise en place au MIT pour étudier l'interaction d'un faisceau d'ions hydrogène et deutérium avec des métaux deutérés. Des premiers résultats montrent la formation de neutrons avec des cibles en titane.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog