samedi 10 avril 2010

Qui a tué la voiture à hydrogène?

Voici quelques années on nous parlait de la voiture à hydrogène comme la solution au problème de la pollution dans les villes, de la diminution du CO2, bref, c'était extraordinaire. On nous montrait des prototypes qui comme prévu ne produisaient que de l'eau! C'était trop beau pour être vrai.

On ne nous parle plus de cette invention que se passe-t-il?

En fait personne n'a tué la voiture à hydrogène, car elle n'a jamais existé. De nombreuses raisons l'expliquent:

1 - Tout d'abord, l'hydrogène n'est pas une énergie primaire, il n'en existe qu'une demi partie par million dans l'atmosphère, il faut la fabriquer. On peut le faire à partir du pétrole, par électrolyse de l'eau, ou à très haute température dans des réacteurs nucléaires de 4ème génération. Utiliser le pétrole ne fait que déplacer le problème de la pollution par le CO2. De même faire l'électrolyse de l'eau pour produire l'hydrogène est bien connu, mais nécessite de l'énergie électrique. La seule solution est d'utiliser l'énergie nucléaire. La troisième option est un argument de poids pour le développement des centrales de quatrième génération.

2 - Autre point important, le transport et le stockage de l'hydrogène. On peut le mettre sous forme liquide, mais à très basse température, ou sous pression pour minimiser le volume. La liquéfaction n'est pas envisageable pour le grand public, car il faut maintenir le froid pendant des durées trop longues. La seule option pratique est le gaz sous pression. Les options envisagées sont des réservoirs ayant une pression de 600 fois la pression atmosphérique. Il faut savoir que les gaz industriels que l'on voit régulièrement dans des cylindres en acier sont sous une pression de 200 atmosphères seulement. Elles sont transportées et manipulées par des professionnels avec beaucoup de précautions. Le risque dans un véhicule, et le risque d'explosion de ces réservoirs dans des véhicules en cas d'accident.

3 - Alors que mettre de l'essence ou du gazole dans votre voiture est très simple, et pratique, remplir un réservoir sous une pression de 600 atmosphères est compliqué.

4 - Il ne faut pas oublier le risque d'explosion si une fuite se produit dans un parking souterrain. A une certaine concentration d'hydrogène dans l'air, le mélange devient explosif. Pour les terroristes c'est un outil idéal....

Personne n'a tué la voiture à hydrogène, elle n'a jamais existé!

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    la voiture hydrogène existe, mais pas en France faut de station hydrogène.

    Daimler, GM et Toyata ont annoncé des véhicules de série pour 2015

    Si l'industrie automobile française ne prend pas le virage, elle risque fort de ne plus exister.

    http://www.alternative-hydrogene.tv/

    http://www.alternative-hydrogene.com

    Enfin, l'avenir du nucléaire est la fusion nucléaire par Laser, prévu par les américains pour 2040, cf http://www.fusion-nucleaire.tv/

    La fission nucléaire IV génération sera une excellent phase transitoire.

    H2 vôtre

    RépondreSupprimer
  2. Je vous remerie pour votre blog,vraiment intéressant et je vais le garder..ça m'a fait un plus à mes connaissances et je vais le suggèrer à mes amis, je vous encourage et encore merci pour cet article très intéressant..bonne continuation.

    RépondreSupprimer

Archives du blog