samedi 7 janvier 2012

La résidence des députés

En France, les députés sont fréquemment parachutés dans un département ou un autre sans avoir aucune attache particulière pour ce lieu. Cela choque souvent au niveau des appareils politiques locaux. La raison avancée pour justifier cela est que les députés sont les députés de la république, et non pas d'un lieu. Cela est très juste, mais avec cette façon de fonctionner, on peut imaginer que tous les députés de la république soient originaires de la même ville de France. Les députés ne seraient donc plus représentatifs de l'ensemble de la population du pays, mais seulement d'un microcosme.

Il est donc important que la loi oblige les députés à habiter réellement leur lieu d'où ils sont élus.

vendredi 6 janvier 2012

La force de frappe nucléaire, la grande absente des élections présidentielles

Y-a-t-il un consensus français sur la force de frappe nucléaire française? Aucun des candidats de droite ou de gauche ou d'ailleurs n'en parle. Pourtant ce sujet mérite réflexion. L'arme atomique coûte à la France environ 6 milliards d'euros par an, argent dont nous avons grandement besoin.

La bombe atomique française a été développée à l'époque de la guerre froide, où un ennemi était clairement établi. Depuis, la donne a beaucoup changé, et les dangers potentiels de la France ont largement évolué. Nous vivons en Europe dans un environnement pacifique, et la dernière guerre qui s'y est déroulée est celle de l'ex-Yougoslavie, qui n'aurait pas pu être réglée par l'arme suprême. Quels sont donc nos ennemis potentiels actuels? On peut certainement penser à la Corée du Nord et à l'Iran, mais je ne vois vraiment pas pourquoi ces deux pays viendraient nous envahir. Ils en seraient d'ailleurs totalement incapables. Ce qui fait peur en ce moment aux différents gouvernements de tous les pays, est le terrorisme. mais on ne peut pas régler ce genre de guerre avec une bombe atomique.

Alors, pourquoi la France ne serait pas le premier pays à abandonner l'arme nucléaire. Cela donnerait un exemple à suivre aux autres pays nucléarisés, et seraient un argument pour éviter que de nouveaux pays développent la bombe atomique.