dimanche 20 mars 2011

Un chef d'état dans l'histoire?

Un chef d'état doit-il faire une guerre pour entrer dans l'histoire?

Je me souviens qu'à l'école, au collège, au lycée, les cours d'histoire étaient rythmés par les guerres, les batailles et les traités de paix. Alors que j'aimais et aime toujours l'histoire, il fallait se rappeler des dates et des noms de lieu des batailles. J'aurais aimé savoir comment vivaient les gens ordinaires à ces époques passées, où ils habitaient, comment ils s'habillaient, ce qu'ils mangeaient, enfin, simplement ce qui constitue une vie ordinaire. Au contraire, on ne parlait que des rois, des intrigues de cours et des victoires ou défaites militaires.

Parmi les rois qui sont entrés dans l'Histoire, on ne trouve quasiment que ceux qui ont conduit des guerres, victorieuses ou non. On a parlé alors de leur courage, de ce que l'on a fait pour le pays et sa grandeur.

Cela me rappelle une histoire:

Le soleil et le vent décident de faire un concours. Le vent veut prouver qu’il est plus fort que le soleil. Il lui propose un défi :

« Tu vois cet homme qui marche avec son manteau, le gagnant est celui qui arrivera à lui enlever son manteau. »

Le vent se mit à souffler, souffler de plus en plus fort, mais plus il soufflait, plus l’homme s’accrochait à son manteau. Finalement, le vent abandonna. Le soleil se mit alors à briller de plus en plus fort. L’homme ayant de plus en plus chaud enleva son manteau.

Peut-être qu'un jour nos chefs d'état agiront comme le soleil et non pas comme le vent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire